top of page
  • arborescence-quebe

Favoriser l'inclusion LGBTQ+ pour une santé mentale épanouie en milieu de travail

Dernière mise à jour : 10 août 2023


« La diversité, c'est vous inviter au bal. L'inclusion, c'est vous inviter à danser »
Verna Myers, consultante américaine en diversité, auteure, conférencière, avocate

Dans le paysage actuel des entreprises et des organisations, la valorisation de l'inclusion et de la diversité a émergé comme une priorité essentielle. Parmi les communautés longtemps marginalisées, la communauté LGBTQ+ se mobilise pour l'égalité et la reconnaissance de ses droits fondamentaux. Néanmoins, favoriser l'inclusion LGBTQ+ au sein des milieux professionnels ne se limite pas à une question de justice sociale ; cela se répercute également de manière significative sur la santé mentale des collaborateurs. En cette période de fierté montréalaise, plongeons dans les données illustrant l'importance de cette démarche pour la santé mentale en entreprise.

Productivité, engagement renforcé, réduction du stress et de l'anxiété

Quand les membres d'une entreprise ou d'une organisation se sentent valorisés et en confiance, ils sont plus enclins à contribuer au succès collectif. Cette dynamique favorise l'innovation, amplifie la productivité et cultive une collaboration harmonieuse au sein des équipes. Des études suggèrent que taire son orientation sexuelle au travail peut réduire la productivité jusqu'à 30 %.

Les défis liés au stress et à l'anxiété sont répandus dans le monde professionnel, mais les employés LGBTQ+ sont souvent confrontés à des difficultés additionnelles liées à la discrimination et au harcèlement. Selon une étude de la Fondation Williams Institute, les travailleurs LGBTQ+ dans des environnements professionnels non inclusifs affichent un niveau de stress supérieur de 20 % par rapport à ceux évoluant dans des milieux inclusifs.

"Mon expérience chez Arborescence a été marquée par une inclusion directe dès mon arrivée. Contrairement à d'autres lieux de travail où j'hésitais à révéler mon orientation en raison de la crainte du jugement, chez Arborescence, je n'ai ressenti aucune appréhension. Cette ouverture a sans doute impacté positivement ma santé mentale. Pouvoir être authentique reste un privilège, alors que cela devrait être la norme."
Ethel, chargée de communication chez Arborescence

Attraction et rétention de talents

Les travailleurs LGBTQ+ portent une attention particulière aux politiques d'inclusion des entreprises. Une enquête Deloitte menée en 2022 révèle que 80 % des professionnels LGBTQ+ préfèrent travailler pour des organisations qui promeuvent activement l'inclusion. Cultiver un environnement inclusif se traduit ainsi par la capacité des entreprises à attirer et à retenir les talents les plus brillants.

Défi persistant : LGBTQ+ Phobie en milieu de travail au Québec

Malgré les avancées réalisées en matière d'inclusion, l'homophobie et la transphobie persistent dans le milieu professionnel au Québec. Selon une enquête de 2019 réalisée par Léger Marketing auprès de 1 517 Canadiens, 50 % estiment que révéler son orientation sexuelle peut nuire à une carrière, et 31 % des Québécois ont des réticences à embaucher une personne trans.

Nos recommandations

Chez Arborescence, nous nous sommes engagés à promouvoir l'inclusion et le respect de chaque individu, aussi bien en interne qu'en externe. Pour cela, nous avons mis en place des formations spécifiques visant à créer un environnement sécurisé où chacun peut s'épanouir en toute authenticité, sans crainte du jugement. Nous croyons fermement en la puissance de la diversité et de l'ouverture, et nous nous efforçons de cultiver une culture d'entreprise accueillante et bienveillante pour tous.

Nous encourageons vivement les entreprises et les organisations à participer au programme de formation "Équifierté" développé par l'organisme Interligne, qui vise à démocratiser l'inclusion des personnes LGBTQ+ dans tous les milieux professionnels.

Découvrez-en plus ici : https://interligne.co/equifierte/


Sources :

72 vues0 commentaire
bottom of page