top of page

Traverser la crise en proche aidance : un projet transformateur pour les proches en santé mentale


Le projet pilote "Traverser la crise en proche aidance" représente une avancée significative dans le paysage de la santé mentale à Montréal, résultant d'une collaboration fructueuse entre Arborescence et le Centre de crise Le Transit. À travers le témoignage de Nathalie, proche aidante de son conjoint depuis 11 ans, nous découvrons l'impact réel de cette collaboration sur la vie des personnes confrontées aux enjeux de santé mentale de leurs proches.


bannière du projet traverser la crise en proche aidance, symbolisé par un voilier en mer

Le point de départ


Arborescence, l’organisme pour les proches en santé mentale et le Centre de crise Le Transit ont identifié la nécessité d'assurer un continuum dans les services d'intervention de crise spécifiquement destinée aux proches aidant·es en santé mentale. En effet, les membres de l’entourage d’une personne qui composent avec des enjeux de santé mentale peuvent elle-même se trouver en situation de crise tellement la situation est compliquée. L’intervention de crise nécessite une action immédiate et cette collaboration vise à offrir une plus grande fluidité des services pour les personnes proches aidantes qui vivent ou côtoient la crise.


Lancé en mars 2023, le projet vise concrètement à prévenir l’épuisement et réduire le sentiment d’impuissance, d’incompréhension et de frustration que peuvent ressentir les membres de l’entourage d’une personne vivant avec des enjeux de santé mentale, afin de préserver leur propre santé mentale.


Dans le cadre de ce projet, différents services sont offerts: des services individuels de soutien psychosocial et d’accompagnement dans les démarches légales, des ateliers psychoéducatifs, ainsi que des conférences ouvertes au grand public. Ces services sont portés par Elizabeth Pinault, intervenante psychosociale chez Arborescence et Isabelle Delpérier, intervenante psychosociale au Centre de crise Le Transit.


Isabelle Delpérier (Le Transit, Centre de crise), et Elizabeth Pinault (Arborescence) respectivement intervenantes psychosocial·es au Transit Centre de crise et Arborescence, porteuses du projet : "Traverser la crise en proche aidance".

Elizabeth possède une formation spécialisée pour évaluer et repérer les signes de détresse chez une personne proche aidante. Isabelle, est quant à elle, spécialisée dans le domaine des enjeux de crise et est également formatrice accréditée pour donner la formation provinciale sur l'intervention de crise dans le milieu 24h/7j. Pour illustrer la collaboration entre les expertises propres des deux organismes phares en santé mentale, elles répondent:

"On a appris à jouer sur la limite de l’une ou de l’autre et on en fait une force."

Le parcours de Nathalie, proche aidante


“La maladie est entrée dans notre famille il y a onze ans”, explique Nathalie. “Mon conjoint travaillait sur un projet de musique, il préparait un spectacle. La crise a commencé, il est comme entré dans une psychose. À mon réveil, il avait écrit sur les murs. Il a dû être hospitalisé car il était un danger pour lui-même”, raconte Nathalie. Le premier choc. Dix-huit mois plus tard, ils font face à une nouvelle crise. En tout, Nathalie et sa famille ont vécu quatre crises.


main croisées d'une femme pendant un rendez-vous de psychologie
“On devrait être informé·es de tout ça car on se retrouve face à plein de choses qu’on contrôle pas. Je me suis sentie seule là-dedans,” nous confie Nathalie.

Le parcours de Nathalie est marqué par quatre crises majeures de psychose vécues par son conjoint. Elle révèle la pression intense ressentie en tant que proche aidante “je vivais avec le sentiment d’impuissance et de culpabilité avec tous les stresseurs du quotidien: la santé mentale de ma fille, l’aspect financier, le travail, etc.” Débordée par les événements, Nathalie finit par appeler à l’aide et rentre en contact avec Arborescence, l’organisme pour les proches en santé mentale.


Qu'est-ce qu'une intervention de crise en proche aidance ?


“Définie comme une période de déséquilibre psychologique face à un événement insurmontable, la crise prend une forme particulière dans le contexte de la proche aidance en santé mentale. Les manifestations diffèrent de la population générale, créant une vulnérabilité spécifique nécessitant une intervention adaptée”, nous explique Isabelle, intervenante psychosociale au Centre de crise Le Transit. Dans le cadre de ce projet, différents services sont offerts: des services individuels de soutien psychosocial et d’accompagnement dans les démarches légales, des ateliers psychoéducatifs, ainsi que des conférences ouvertes au grand public. Ces services sont portés par Elizabeth Pinault, intervenante psychosociale chez Arborescence et Isabelle Delpérier, intervenante psychosociale au Centre de crise Le Transit. Lancé en mars 2023, le projet vise concrètement à prévenir l’épuisement et réduire le sentiment d’impuissance, d’incompréhension et de frustration que peuvent ressentir les membres de l’entourage d’une personne vivant avec des enjeux de santé mentale, afin de préserver leur propre santé mentale. Ce projet vise à offrir un soutien continu, unissant les forces complémentaires d'Arborescence et du Centre de crise Le Transit. Nathalie témoigne de l'impact positif de cette collaboration sur sa vie:

“C’est beaucoup d’imprévus mais s’outiller c’est primordial. Je ne suis pas encore totalement rétablie, mais maintenant je vais chercher de l’aide.”

La série d’ateliers "Traverser la Crise en Proche aidance” Dans le cadre de ce projet, une série d’ateliers psychoéducatifs a été mise sur pied visant à briser l’isolement et à offrir des informations concrètes et des outils pour traverser des situations de crise en proche aidance. Nathalie, a participé aux ateliers psychoéducatifs, elle raconte:

 "Les ateliers nous outillent à prévoir la crise, détecter les signes de sa propre crise, instaurer un plan personnel. Ça aide à voir comment appréhender la crise. c’est certain que si j’avais bénéficié de ces ateliers avant la première crise, ça ne m’aurait pas amenée à l'épuisement. Les partages sont tellement riches, ça se lit pas dans les livres ça. Je lis beaucoup mais rien ne remplace l’échange”.

Aujourd’hui, Nathalie ne se dit pas “experte en crise”, elle estime qu’elle a encore des choses à apprendre mais les outils pédagogiques et émotionnels qu’elle a reçus lui permettent aujourd’hui de mieux l’appréhender. Elizabeth ajoute: ”ça donne des repères, on a une espèce de responsabilité d'être la personne ressource, des grosses attentes sont sur nos épaules, mais on a le droit d'avoir ses limites."


En conclusion, "Traverser la crise en proche aidance" s'affirme comme une réponse essentielle à un besoin crucial des proches aidant·es en santé mentale. La collaboration entre Arborescence et le Centre de crise Le Transit offre un modèle novateur pour aborder les enjeux de santé mentale dans le contexte de la proche aidance. À travers le témoignage de Nathalie, nous comprenons l'importance de cette collaboration dans la préservation de la santé mentale des proches aidant·es. Ce projet laisse une trace durable dans le paysage de la santé mentale à Montréal, ouvrant la voie à une approche plus inclusive et holistique.



Participer à la prochaine série d'ateliers "Traverser la crise en proche aidance" : accueil@arborescence.quebec ou par téléphone au 514-524-7131.

Découvrir la section de notre site internet dédiée au projet : https://www.arborescence.quebec/traverser-la-crise-en-proche-aidance

Découvrir la programmation d'Arborescence: https://www.arborescence.quebec/programmation

Découvrir le Centre de crise Le Transit: https://cictransit.com/










Comments


bottom of page